Exposition du mois de septembre 2014

Solomon Rossine

Peintre Russe

 

 

 

 

Le nom de Rossine est parmi les plus importants autant dans l’histoire du non conformisme leningradien que dans l’histoire de la peinture russe du XXe siècle.

Solomon Rossine est né à Gomel, en Biélorussie, en 1937. En 1941, à l’arrivée des allemands, sa famille a fuit à l’Oural où Rossine a passé son enfance.

De 1955 à 1963, Rossine étudie l’art d’abord à l’Institut des arts appliqués à Leningrad puis aux Beaux arts de Moscou.

En 1963 le peintre part au Nord de la Russie, dans un village de la région d’Arkhangelsk où il passe  deux ans  travaillant comme professeur des arts plastiques et surtout recherchant son style personnel.

A partir de 1966 Rossine voyage beaucoup à travers l’Union soviétique et dessine sans cesse la « vie simple » : la Russie Centrale et la Russie du Nord, le Kazakhstan, la Moyenne Asie, l’Oural, la Bouriate-Mongolie, … .

La première exposition personnelle de Rossine n’a été possible que juste avant la Perestroïka, en 1988.

En 1990 Rossine a émigré en France et s’est installé en Bretagne, à Lannion, dans les Cotes d’Armor. Mais il a toutefois gardé son atelier à Saint Petersbourg et revient régulièrement en Russie restée pour lui une grande source d’inspiration.

Rossine a fait plus de 50 expositions personnelles en France, en Suisse et dans d’autres pays de l’Europe. En 2005 il a reçu le premier prix du Salon d’Automne à Paris. En 2012 le Musée Russe de Saint Petersbourg lui a ouvert les portes de son palais de marbre pour accueillir l’exposition personnelle de Solomon Rossine intitulée la « Maison Natale ».

Les tableaux de Rossine ont rejoint les collections privées de l’Europe, des Etats-Unis, de Canada, ainsi que la collection de la peinture du Musée Russe de Saint Petersbourg.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code