DU 31 JUILLET AU 13 AOUT 2015

Gérard Cumond – Photographe

et

Setch – Sculpteur

 

 

Gérard Cumond :

Gérard Cumond est né en 1947 à Bourg la Reine (92). Sa carrière professionnelle a été  consacrée au BTP à l’exception de 2 expériences professionnelles dans des studios photographiques  parisiens .Il commence à s’intéresser à la photographie à partir de 1965 et cela deviendra vite sa passion  Il s’équipe d’un petit laboratoire et réalise ses propres développements et tirages . Des grands formats précieusements conservés furent presentés à plusieurs occasions .Cette formation sera complétée par des cours privés et divers reportages professionnels.

Aujourd’hui , avec plus de temps à consacrer à ses loisirs, il partage sa vie entre Montrouge aux portes de Paris et Arzon dans le Golfe du Morbihan .C’est lors de ses séjours dans le Golfe du Morbihan , en Irlande et en Islande qu’il realise des clichés avec un appareil 24 x 36 “ full frame “ avec un objectif fixe de 35 m/m Carl Zeiss . L’ensemble des photos présentées ici ont été realisées  avec cet appareil .Cette exposition où sont présentées quelques photos au format 60/90 (2/3) , regroupe essentiellement des agrandissements type panoramiques en 30/90 (1/3) . Ce parti-pris permet pour la plupart de ces photos d’accorder une place prépondérante aux lignes horizontales et dans le cas où la photo met en scène un sujet particulier, celui ci ,bien que principal , est situé dans un environnement le plus large possible qui lui donne toute sa valeur .C’est le cas pour l’église Islandaise de Breidavick , du phare de Flatey, de la maison prés des chutes de Godafoss , des “cabines intimes” du centre de l’Islande , ou du banc Irlandais de Galway , pour les orgues basaltiques de Godafoss (Islande) ce sont les verticales qui sont dominantes .

Les photos de Port Navalo ou du Golfe du Morbihan sont traitées dans le même esprit, ainsi  que  “l’apparition  sur la plage“ ou celle de “Houat à l’horizon “.

 

 

 

Setch :

Sophie et Christian, grandissent avec la passion du dessin. Leur rencontre a lieu à Paris au début des années 1980.

Ils suivent alors les mêmes études d’architecture, au sein du même atelier des Beaux-Arts de Paris. Outre leur apprentissage de la composition, ils y  sont initiés à la création en groupe, en participant aux grands projets, qui mobilisent l’ensemble de l’atelier. A l’issue de ces études, c’est naturellement que leurs aspirations personnelles se confondent en un tracé commun…Ils abandonnent l’architecture pour se consacrer à la peinture.

Dès lors, une signature unique dessine cette nouvelle voie : SETCH

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code