Décembre 2016 – L’exposition

Dans le cadre du Mois des Artistes de la Presqu’île

Béa Nevoux  – Peintre / graveuse

&

Carolyn Rogers – verrier

Du 1er au 30 décembre

(fermé le samedi 24)

Béa Nevoux

Les Peintures de Béa Nevoux nous plongent dans des ambiances marines apaisées.dscn3239

L’air et l’eau se mêlent intimement au végétal, camaïeux de brumes sensibles.
Atmosphères feutrées où la nature se pressent, se respire, au rythme des marées.

Une énergie lumineuse irradie la matière de ses paysages poétiques et ouvre sur l’infini.

Ses Gavures, en taille-douce sur cuivre, utilisent à la perfection les techniques traditionnelles, telles que  l’eau-forte,  l’aquationte, le burin, la pointe sèche et la manière noire.

La nature habite également ses gravures monochromes.

La faune pointe son nez avec humour et son regard  profond, espiègle, invite au voyage intérieur.

 

Ses Monotypes, gaufrés de lignes fortes et contrastées, nous promènent sur les sentiers botaniques de ses escapades graphiques.

Béa Nevoux, Artiste professionnelle, vit et travaille à Saint Armel,  Presqu’île de Rhuys.

 

 

Carolyn Rogers

Je suis passée de la création musicale à la sculpture en verre. Ca peut paraître bizarre, mais en fait, l’espace de pour-comcomposition est le même. Créer le mouvement, le silence, générer du matériau, des figures, déplacer celles-ci dans l’espace jusqu’à trouver l’emplacement idéal, là où les formes sorties de l’imagination vont se mettre à rayonner et aller à la rencontre de l’autre.

J’aime travailler dans la série, explorer une à une, avec passion, chacune des pistes qui s’offrent à moi. Comment le matériau va-t-il se comporter si je fais telle action ? Si je le casse, si je le sable, si je le réduis en poudre, si je l’assemble, le cuit et le re-cuit. C’est ce jeu sans limite qui m’intéresse. Cette totale liberté. Le verre permet tout un spectre de sensations, de l’opacité la plus profonde à une parfaite transparence. Sans oublier l’infini plaisir de manier la couleur et d’en voir le résultat lorsque la lumière traverse le verre.

Je cherche à capter la sensation de la vie en pulsation, l’élévation spirituelle, la joie de vivre, le mouvement perpétuel qui anime l’univers. En fixant dans le verre -comme un improbable instantané- ces formes en mouvement, j’essaie de transmettre aux spectateurs l’énergie créatrice qui s’établit entre l’artiste et la matière qu’il travaille.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AlphaOmega Captcha Classica  –  Enter Security Code